Occitanie COnnection Informer Éduquer Divertir

Du 11 mars 2021 au 31 décembre 2022

Qu’est-ce que la monnaie ? Le bit-coin est-il une monnaie ?

 

 Il est inutile de fantasmer sur la situation qui prévalait avant la fin de la convertibilité-or du dollar américain par le président Nixon, il faut regarder ce qu’il en est aujourd’hui en 2020, car du constat lucide de ce qui est, va résulter une meilleure compréhension de ce qui est susceptible de se passer dans les années qui arrivent.

La monnaie est de la dette pour 97% de l’argent existant. De la dette marquée sur les registres comptables d'un ordinateur. La dette ne fonctionne pas en 0 j’ai pas d’argent et 1 j’ai de l’argent, mais en -1 je dois une somme a quelqu’un et +1 je possède quelque chose.

Supposons qu’un particulier P prête 10 000 euros à un ami A qui n’avait pas la capacité d’emprunt bancaire, et que ce particulier P ait contracté un prêt à la banque B1. La somme est virée sur la banque B2 de l’ami .

A cet instant T, la situation de ce particulier P est neutre, A lui doit, mais il doit à B1.
La situation de l’ami A est neutre aussi, car certes il doit a P, mais sa propre banque B2 lui doit la somme. La situation de B2 est neutre aussi, il a la somme en caisse, mais il la doit a A
La situation de la banque B1 est d’avoir prêté la somme, mais comme il l’a fait par de la création monétaire ex-nihilo (sans recourir aux dépôts de clients fortunés) , sa situation est neutre aussi, puisque , certes P lui doit, mais elle-même doit inscrire la somme dans un registre de « sommes crées » qui sera apuré lors du remboursement par P.

Supposons que A demande la somme en « liquide » . Enfin nous voyons apparaître ce que certains croient être à tort l’argent et qui n’est qu’un actif parmi d’autres, mais ayant la propriété d’être transportable, et d’avoir une valeur fixe marquée dessus. Il serait préférable de dire que A va
« acheter » des billets de banque , comme il aurait pu acheter des pièces d’or. A ce stade, la banque B2 est neutre puisqu’elle n’a plus la somme en caisse, mais ne la doit plus a A

La banque B2 n’avait pas ces billets par devers elle, et elle a dû les acheter à la valeur nominale pour les revendre à cette même valeur nominale à A. Elle les a achetés à la Banque de France, cette Banque de France ne pouvant désormais en imprimer que si elle a acheté le droit de les imprimer via de l’argent

La situation de A est encore neutre, puisqu’il doit a P, mais il possède un actif de même valeur (billets).

Avec les billets de banque, A achète dans une vente aux enchères une superbe berline.
La situation de A est encore neutre, puisqu’il doit a P, mais il possède un actif de même valeur (berline).

A , qui est un connaisseur, arrive à revendre cette berline à un autre particulier à une valeur de 18000 euros réglée en liquide . A dépose aussitôt ce liquide dans B2 , et rembourse P , qui via B1 rembourse son emprunt initial.

Les situations du propriétaire initial de la berline et de son nouveau propriétaire sont également restées neutre, puisqu’ils ont pour l’un , plus de berline mais de l’argent liquide à la place , et pour l’autre plus d’argent liquide , mais une berline à la place.

Enfin la situation de A n’est plus neutre, car B2 lui doit 8000 euros . Et c’est le seul dont la situation ne soit pas neutre. 

Il y aurait pu y avoir une autre situation de non neutralité, par exemple que la berline brûle après l’achat, et sans assurance, et qu’elle perde sa valeur marchande.

A ce compte là, la situation de A serait de devoir de l’argent sans avoir d’actif en contre-partie. Et ce serait la encore le seul dont la situation ne soit pas neutre.

En rouge sur le schéma, la circulation de billets de banque. Si l’achat et la vente de la berline avaient eu lieu par chèque, le flux normal de montants, de compte à compte (de dette successive échangées) aurait suffi.

Dans la réalité, la banque B1 a pris des frais et intérêts comme rémunération de cette mise à disposition de sommes fictives ayant permis la transaction.

Quid du bitcoin ? C’est un actif comme un autre, mais de valeur variable (comme la berline) . Ce n’est certainement pas une « monnaie »

On le voit une monnaie est totalement virtuelle, une création ex-nihilo ayant vocation à être neutralisée à la fin du cycle, mais avec aucun actif pour la garantir autre que les signatures des acteurs.

—————–

Jean Pierre Galinat – Fondateur de SLOE-Gescomix – Localdrive.pro

Edition de solutions comptables et Organisation 

Un thème dont vous souhaitez avoir plus d'informations

MUSE Traite de Pédagogie, Organisation, Management, Communication digitale, Comptabilité ... pour l'instant

En indiquant votre adresse email vous consentez à recevoir nos lettres par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et via les liens de désinscription.